VTT et vélos sur les chemins de randonnée pédestre

 

Randonner et faire du vélo sont les activités de loisirs les plus populaires en Suisse et un pilier fondamental du tourisme estival. Le VTT gagne également en popularité. Hormis les installations spécialement conçues pour les VTT (par exemple pistes de VTT), les vététistes empruntent fréquemment les chemins de randonnée. Les deux groupes d'utilisateurs ont des exigences similaires : Expérience de la nature et du paysage, effort physique et plaisir - à deux ou en grand groupe

Dans un papier de positionnement commune de 2018, Suisse Rando, en collaboration avec diverses organisations nationales partenaires (SuisseMobile, BPA, Swiss Cycling, Club Alpin Suisse CAS, Remontées Mécaniques Suisses, Suisse Tourisme et Fédération suisse du tourisme) s’engage pour une cohabitation respectueuse et une bonne coordination entre randonneurs et cyclistes/vététistes.

La hausse du nombre d’utilisateurs entraîne la nécessité de coordonner les formes de mobilité. On constate une augmentation des défis posés par la planification et l’exploitation des chemins et des itinéraires. La nouvelle aide-mémoire «Randonnée et VTT – Outil décisionnel pour la cohabitation et la séparation» livre des conseils sur la planification des itinéraires, sur les chemins offrant la possibilité d’une utilisation commune ou sur la nécessité d’une séparation des réseaux. La fiche technique s’adresse à celles et ceux qui participent à la conception de nouvelles offres de VTT dans leur région ou à la recherche de solutions pour les problèmes de cohabitation, particulièrement les offices compétents et les organisations spécialisées du domaine de la mobilité douce, les organisations touristiques, les exploitants des remontées mécaniques et les bureaux de planification privés.

 

Vous trouverez de plus amples informations sur la manière de planifier des excursions à VTT de manière sûre et respectueuse sur le site web du bpa, bureau de prévention des accidents.

 


VTT électrique

Les VTT électriques permettent de toucher une nouvelle catégorie d’usagers qui préfèrent parcourir des routes et des chemins à la portée de tous. Ils permettent aux VTTistes expérimentés de bénéficier d’un plus grand champ d’action. Il convient de tenir compte de ces évolutions lors de la planification de nouvelles offres et lorsque la cohabitation entre VTTistes et randonneurs est envisagée.

 


Téléchargements et liens


Aide-mémoire : Randonnée et VTT - Outil décisionnel pour la cohabitation et la séparation

Rapport de consultation : Aide-mémoire Randonnée et VTT

Papier de positionnement : Cohabitation entre randonnée pédestre et vélos/VTT

Guide de recommandations : Obligation de remplacement des chemins de randonnée pédestre

BikerNetzwerk: Referenzprojekt 469 See-Abfahrt Flumserberg (seulement en allemand)

 

> BPA : Code VTT

> Comptages et enquêtes Mobilité douce

> Loi fédérale sur la circulation de routière LCR, Art. 43 : Répartition de la circulation

> Loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre LCPR, Art. 7 : Remplacement

 

Modèle à télécharger :

Panneau " respect "

Panneau " respect " (format eps)

 


Médias et campagnes

 

> Schweiz aktuell: Biker und Wanderer - Nebeneinander statt gegeneinander (12.07.2019)

> Canton des Grisons : L’Offensive du charme «Fairtrail» (en allemand)

 

 

personnes de contacte

Olivia Grimm
Tel. 031 370 10 43

Daniela Rommel
Tel. 031 370 10 28

 


retour aux publications