Construction et entretien

 

Pour garantir un réseau de chemins de randonnée pédestre attrayant et sûr, il est indispensable de concevoir et de réaliser les ouvrages dans les règles de l’art, en fonction de la situation, puis de les entretenir soigneusement. L’exécution de ces tâches exige de solides connaissances techniques. Les connaissances des matériaux et des méthodes de construction s’avèrent aussi importantes que les contacts avec les propriétaires fonciers et les instance de décision, l’identification des risques ou le contrôle des coûts.

 

 

Téléchargements et liens:

Manuel Construction et entretien des chemins de randonnée pédestre

Manuel Construire en bois sur les chemins pédestres

Fiche d'information: Réfection de chemins forestiers et ruraux selon le procédé de traitement sur place

Liste de contrôle pour la planification des travaux

Liste de contrôle Chemins et ouvrages d’art

 

Modèles de documents :


Modèle de formulaire d'estimation des coûts de construction des chemins (word)

Modèle de procès-verbal de réception des travaux (word)

Modèle de procès-verbal de dommage (word)

 

 

Le manuel « Construction et entretien des chemins de randonnée pédestre » s’applique aux projets de construction simples. Il contient des informations et instructions pratiques sur les sujets suivants :

  • Planification des travaux de construction (réalisation de tracés, levé topographique, préparation des travaux)
  • Tracé des chemins
  • Évacuation des eaux (transversale, longitudinale, talus)
  • Ouvrages d’art (ponts, escaliers, barrières, passages de clôtures, stabilisation des talus et des pentes)
  • Contrôle et entretien des chemins

 


Assainissement de chemins forestiers et ruraux selon le traitement sur place avec ajouts de fraisats locaux et liant



Responsabilité


En vertu de la loi fédérale sur les chemins pour piétons et les chemins de randonnée pédestre (LCPR), les cantons sont responsables de l’aménagement et de l’entretien des chemins de randonnée pédestre. Ils peuvent toutefois déléguer ces tâches aux communes, aux associations cantonales de tourisme pédestre (organisations privées spécialisées) ou à des tiers (associations, chemins de fer de montagne, agriculteurs, cabanes de montagne, etc.).


Qui finance les chemins de randonnée pédestre ?


En règle générale, la construction et l’entretien des chemins de randonnée pédestre sont financés par les cantons et les communes.

Suisse Rando soutient les projets de construction présentant un déficit de financement au moyen du fonds de projets Chemins de randonnée pédestre, du Prix Rando et des prix d’encouragement des sponsors.

La conservation des voies de communication historiques avec substance (IVS) peut être soutenue par la Confédération et les cantons moyennant l’octroi de subsides supplémentaires conformément à la loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN). Il en est de même pour la remise en état des chemins dans les paysages ruraux traditionnels.

Dans certains cantons, les chemins qui garantissent l’accès au paysage et les éléments paysagers caractéristiques le long des chemins (murs de pierres sèches) sont entretenus par les contributions à la qualité du paysage de la Confédération (paiements directs OFAG).


Le Fonds Suisse pour le Paysage FSP finance la sauvegarde de paysages traditionnels proches de l’état naturel. Le renouvellement et la restauration en douceur d’éléments caractéristiques, comme des murs de pierres sèches, font également partie de ses fonctions.

 

 

personnes de contact

Daniela Rommel
Tel. 031 370 10 28

Bernard Hinderling
Tel. 031 370 10 32

 


retour aux publications